social media

Quel avenir pour le consommateur digital ?

12 Novembre 2017
boule cristal digital

Aah Nostradamus quand tu nous tiens... Tenter de prédire l'avenir du marché et les besoins des consommateurs c'est notre métier après tout ! 
Sortez-donc la boule de cristal et voyons ce qu'il en est pour le monde du digital. 

L'évolution à vitesse grand V

Les innovations technologiques sont tellement fréquentes qu'elles se bousculent entre-elles. Le digital est au coeur de cette explosion perpétuelle de nouveauté. Cependant il ne faut pas omettre le fait que ces inventions doivent viser avant tout une forme d'amélioration pour l'individu. Il faut donc trier les vraies avancées des outils gadgets qui ne passeront pas l'hiver. 

L'innovation doit encenser son domaine d'activité et ne pas se limiter à la prouesse technologique.
Qu'en est-il du consommateur ?


Lorsque l'on sait que 60% des Français ont acheté en ligne en 2016 et 80% pour les 18/39 ans, on peut se dire que ça y est : la révolution digitale est admise et bien ancrée. Bien évidemment, le comportement du consommateur a bien évolué avec l'arrivée d'internet et ces nouveaux processus de consommation. Avec le temps nous l'avons bien compris, nous (notez le pronom personnel car nous sommes tous consommateurs après tout) sommes impatients, mieux alertés, nous souhaitons un service-sur-mesure etc... *clin d'oeil à notre cher Clock Bot* 

Bon ok... tout ça on commence à le savoir. Comment aller plus loin ? Qu'est-ce que le futur du comportement du consommateur ? Peut-on voir au-delà d'une simple augmentation des symptômes déjà visibles aujourd'hui ?

Nicolas Riou, auteur de l'ouvrage "Le consommateur digital" va peut-être pouvoir nous aider. Il nous parle notamment de paradoxe chez ce dernier. Son penchant pour l'éphémère ne nous laisse pas prédire de grande tendance. Le paradoxe est qu'à cette idée de consommateur volatile vient s'associer une implication beaucoup plus accentuée des acheteurs dans la vie de leurs marques. Les réseaux sociaux et apps de messagerie brisent le mur entre l'entreprise et le client.

Il semblerait que l'on tende de plus en plus vers une vente complètement personnalisée, avec l'A/B testing, les chat bot et demain la réalité augmentée. Nous aurons tous notre propre boutique remplie de tout ce que l'on souhaite acheter. Imaginez le taux de conversion...

Une chose est sûre, pour le moment c'est la course à celui qui offrira le service le plus personnalisé et instantané à son client. Alors, à vos bots, votre UX design, vos emails-marketing et tutti cuanti !